Quatorze oppossant contre la délimitation ont été arrêtés dans le village de Kirants d'Arménie - Vidéo - Mise à Jour

Quatorze oppossant contre la délimitation ont été arrêtés dans le village de Kirants d
# 20 mai 2024 17:26 (UTC +04:00)

La police arménienne a arrêté 14 manifestants à l'entrée du village de Kirants, à la frontière avec Gaza.

Selon les chaînes de télégrammes arméniennes, ils se sont opposés à l'accord sur la délimitation et la démarcation de la frontière avec l'Azerbaïdjan.

***

Conformément à l'accord conclu sur la délimitation et la démarcation des frontières entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, l'installation des trois derniers bornes frontières sur le territoire du village de Kirants de la région de Tavouch d'Arménie a été achevée, rapporte l'APA citant les chaînes télégraphiques arméniennes.

Selon la source, les gardes-frontières arméniens ont déjà commencé à servir dans la région.

En outre, la police arménienne n'a pas autorisé les habitants du village de Kirants à entrer sur le territoire en signe de protestation contre l'accord sur la délimitation et la démarcation des frontières avec l'Azerbaïdjan.

À la suite des affrontements, la police a arrêté plusieurs citoyens qui leur résistaient.

Pour rappel, dans le cadre de la huitième réunion de la Commission d’État sur la délimitation des frontières entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, ainsi que de la Commission sur les questions de délimitation des frontières et de sécurité frontalière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’est tenue, le 19 avril 2024, sous la présidence du vice-Premier ministre de la République d’Azerbaïdjan, Chahin Moustafaïev, et du vice-Premier ministre de la République d’Arménie, Mher Grigoryan, à la frontière entre la République d’Azerbaïdjan et la République d'Arménie, les parties ont préalablement convenu du tracé de tronçons spécifiques de la ligne frontalière directement entre les localités de Baghanis (Arménie) - Baghanys Aïrym (Azerbaïdjan), Voskepar (Arménie) - Ashaghy Eskipara (Azerbaïdjan), Kirants (Arménie) - Kheyrimli (Azerbaïdjan) et Berkaber (Arménie) - Qyzylgadjyly (Azerbaïdjan) dans le but de les aligner sur la frontière interrépublicaine légalement fondée qui existait au sein de l’Union soviétique au moment de son effondrement.

#
#

En transaction