Commande record de 105 avions Airbus par la compagnie saoudienne Saudia

Commande record de 105 avions Airbus par la compagnie saoudienne Saudia
# 20 mai 2024 14:33 (UTC +04:00)

Dans les couloirs depuis quelques mois, l'énorme commande de Saudia auprès d'Airbus est désormais officielle. La compagnie nationale saoudienne va acquérir 105 appareils monocouloirs auprès du géant européen alors que le Royaume investit des milliards de dollars pour transformer le pays en une plaque tournante de l'aviation et du tourisme.

L'accord - qui comprend 93 A321neo et 12 A320neo - est le plus important des 80 ans d'histoire de Saudia, précise 'Bloomberg'. La commande aurait été plus importante mais l'avionneur européen n'a pas été en mesure de fournir des créneaux de livraison supplémentaires avant 2032, a précisé la compagnie aérienne. "Nous avons besoin de plus de 180 avions mais il n'y a pas de créneaux", a déclaré Abdullah Alshahrani, porte-parole de Saudia, à 'Bloomberg'. "Nous avons besoin des avions maintenant. C'est notre demande". Saudia devrait commencer à recevoir les monocouloirs à partir de 2026, dont environ la moitié sera confiée à sa filiale low-cost Flyadeal.

L'accord a été annoncé lors du Future Aviation Forum à Riyad, la capitale saoudienne, où des accords de plus de 12 milliards de dollars devraient être signés. Il survient alors que le prince héritier Mohammed ben Salman remodèle le marché de l'aviation local, avec Saudia repositionnée pour se concentrer sur les pèlerinages religieux et Riyadh Air pour répondre aux besoins des touristes. L'objectif de l'Arabie saoudite est d'attirer 150 millions de touristes par an d'ici 2030, dont 70 millions venant de l'étranger, dans le cadre d'une campagne plus large visant à diversifier l'économie du Royaume, rappelle l'agence. Saudia s'attend à ce que le nombre de passagers dépasse le record d'avant Covid en 2024 et vise 150 destinations d'ici 2030.

Le Fonds d'investissement public, ou PIF comme on appelle le fonds souverain saoudien, est en pourparlers préliminaires pour acquérir Saudia auprès du gouvernement saoudien dès l'année prochaine, a rapporté 'Bloomberg' en mars. Le transporteur pourrait ensuite être privatisé ou fusionné avec Riyadh Air, qui devrait démarrer des vols commerciaux en 2025.

#
#

En transaction