32 ans s'écoulent depuis le génocide de Khodjaly

32 ans s
# 26 février 2024 00:00 (UTC +04:00)

32 ans se sont écoulés depuis le génocide de Khodjaly commis par l'Arménie.

Dans la nuit du 25 au 26 février 1992, des unités militaires arméniennes, avec l'aide du 366e régiment motorisés de l’armée de l’ancienne URSS, ont envahi la ville de Khodjaly et ont commis un génocide contre la population civile azerbaïdjanaise.

Le 25 février 1992, les forces armées arméniennes ont attaqué la ville de Khodjaly avec l'aide de véhicules blindés et de militaires du 366e régiment motorisés de l’armée de l’ancienne URSS, stationnés dans la ville de Khankendi. 2 500 habitants de la ville assiégée se sont dirigés vers la ville d'Aghdam pour fuir. Cependant, les Arméniens en embuscade ont tiré sur les civils. À cause du génocide de Khodjaly, tragédie du siècle, 613 habitants de la ville ont été tués, 8 familles ont été complètement disparues, 25 enfants ont perdu leurs deux parents, 130 enfants ont perdu un de leurs parents. 487 personnes, dont 76 enfants, ont été blessées par les balles d'ennemies. 1 275 personnes ont été faits prisonniers. Le sort de 150 pris en otages, dont 68 femmes et 26 enfants, est toujours inconnu.

Selon les estimations officielles, l'occupation de la ville de Khodjaly par des groupes armés arméniens illégaux a causé un préjudice à l'État azerbaïdjanais et à ses citoyens plus de 140 millions de manats (environ 170 millions de dollars) en raison de la destruction et du pillage de biens de l'État et de propriétés privées.

En 1993, un monument a été érigé dans l'arrondissement de Khataï de Bakou à la mémoire des victimes du génocide de Khodjaly.

En 1994, à l'initiative du leader national Heydar Aliyev, le Milli Medjlis (Parlement azerbaïdjanais) a adopté une résolution spéciale intitulée « 26 février – Journée du génocide de Khodjaly ». Les raisons de l'incident ainsi que les coupables ont été expliqués en détail dans cette résolution.

Depuis février 2009, la campagne « Justice pour Khodjaly » est organisée à l'initiative de Leyla Aliyeva, coordinatrice générale du Forum de la Jeunesse de l'Organisation de la Conférence islamique pour le dialogue et la coopération. Le but de la campagne est d'informer la communauté internationale sur la tragédie de Khodjaly, de donner une valeur morale et politique à cette tragédie dans le monde international et de garantir qu'elle soit commémorée au niveau international. La coordination internationale de la campagne est assurée via le site Internet www.justiceforkhojaly.org.

L'anniversaire du génocide de Khodjaly est célébré chaque année avec tristesse en Azerbaïdjan qinsi que de nombreux pays du monde. Chaque année, le 26 février, les ambassades azerbaïdjanaises et les organisations de la diaspora organisent des cérémonies commémoratives et des conférences dans les pays où elles opèrent. Lors de ces événements, des photomatons et des documentaires illustrant les atrocités commises par les Arméniens à Khodjaly sont présentés, ainsi que des livres illustrant les faits du génocide.

Actuellement, les organes législatifs nationaux d'une vingtaine de différents pays, de 24 États des États-Unis, ainsi que de l'Organisation de la coopération islamique et de l'Organisation des États turciques, ont adopté de nombreuses résolutions et décisions condamnant le massacre de civils à Khodjaly et l'évaluant comme un génocide et un crime contre l'humanité.

Il convient de noter que la ville de Khodjaly a été débarrassée des séparatistes les 19 et 20 septembre 2023 grâce aux mesures antiterroristes locales menées par l'armée azerbaïdjanaise au Karabagh. Le 15 octobre 2023, le Président de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev a hissé le drapeau national de la République d'Azerbaïdjan dans la ville de Khodjaly. Le hissage du drapeau azerbaïdjanais dans cette ville démontre une fois de plus que le sang des victimes de la tragédie de Khodjaly ne reste pas sur le sol, rapporte l'APA.

#
#

En transaction