Le CICR visite environ 1 300 femmes et enfants de 20 nationalités en Irak
APA Azeri Press Agency

Le CICR visite environ 1 300 femmes et enfants de 20 nationalités en Irak

[ 10 Novembre 2017 11:32 ]

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) fournit une aide humanitaire à quelque 1 300 femmes et enfants d'une vingtaine de nationalités qui se trouvent en Irak près de Mossoul.

C’est ce qu’a confié Ilaha Huseynova, porte-parole de la Croix Rouge Azerbaïdjan, ce vendredi.

 

Elle a noté que le CICR répond à leurs besoins humanitaires immédiats, notamment en fournissant de la nourriture, des produits d'hygiène, de traitement médical etc.

 

« Nous essayons de rétablir le contact entre ces individus et leurs familles dans d'autres pays. De plus, nous enregistrons les orphelins et négocions avec les autorités compétentes en rapport avec leur futur destin. En outre, les ressortissants étrangers visités par le CICR ont la possibilité - avec leur consentement - d'être notifiés à leur représentation diplomatique respective », a constaté Ilaha Huseynova.

 

Elle a également clarifié la question du retour des enfants laissés sans surveillance en Irak dans leur pays : « C'est une question bilatérale entre le gouvernement irakien et les pays d'origine de ces personnes ».

 

Notons qu’un membre du parlement irakien Vian Dakhil a tweeté que « 200 femmes azerbaïdjanaises en tant que membres de l'Etat islamique ont été détenues par les forces irakiennes ». Le député n'a pas précisé où et quand les femmes ont été détenues.

 

Selon le porte-parole du Ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères, de tels rapports n'apparaissent pas dans la presse pour la première fois et qu'ils font l'objet d'une enquête approfondie.

 

« La partie azerbaïdjanaise est constamment en contact avec les structures compétentes de l'Irak par l'intermédiaire de l'ambassade à Bagdad », a-t-il ajouté.