Flash info
Zoom
TOP 5

Un diplomate azerbaïdjanais répond au discours du ministre arménienne à l'ONU

Un diplomate azerbaïdjanais répond au discours du ministre arménienne à l'ONU
Yalchin Rafiyev, Premier secrétaire de la Mission permanente de la République d’Azerbaïdjan auprès de l’Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève, a profité du droit de répondre au discours du ministre arménien des Affaires étrangères Edward Nalbandian, prononcé au Segment de haut niveau, le Ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères a confié à l’APA.

S'adressant à la session du Conseil des droits de l'homme (CDH) de l'ONU, le diplomate azerbaïdjanais a déclaré que la plupart discours d’hier du ministre arménien des Affaires étrangères a été consacré à l'Azerbaïdjan, et non à son pays.

 

« On peut arriver à la conclusion que le ministre arménien n'a rien trouvé de nouveau dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l'homme en Arménie, ce qui pourrait être partagé avec le Conseil. Au lieu de cela, il a consacré son discours à nier les preuves irréfutables de l'occupation des territoires de l'Azerbaïdjan, des crimes contre l'humanité commis à Khodjaly, ainsi qu’a attaqué mon pays avec des accusations infondées sur des événements tragiques survenus avant l'indépendance de la République d'Azerbaïdjan », a mentionné le diplomate.

 

Dans son discours, le diplomate a abordé le sujet de la tragédie de Khodjaly.

 

Le président arménien actuel Serge Sargsian é a personnellement participé au génocide de Khojaly, a commandé les forces qui ont pris part au massacre. Dans son interview au célèbre journaliste Thomas de Waal en 2003, le président Sargsian a décrit le génocide de Khodjaly comme suit : « Avant Khodjaly, les Azerbaïdjanais pensaient que les Arméniens étaient des gens qui ne pouvaient pas lever la main contre la population civile. Nous avons réussi à briser ce stéréotype » », a-t-il indiqué.

 

Selon lui, le ministre arménien a exprimé l’importance des visites des organes de l'ONU dans la région du Haut-Karabakh afin d'évaluer la situation en matière de droits de l'homme.

 

« Je voudrais rappeler au ministre arménien que les personnes dont les droits ont été gravement violés ne vivent pas au Haut-Karabakh en raison de la politique de nettoyage ethnique de l'Arménie. Ils résident tous dans d'autres villes d'Azerbaïdjan en tant que personnes déplacées. Si un organe des Nations Unies souhaite évaluer cette situation, il peut visiter les camps de personnes déplacées en Azerbaïdjan », a conclu le diplomate.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • haut karabakh l armee armenienne a viole le cessez le feu 102 reprises
    Haut-Karabakh : L’armée arménienne a violé le cessez-le-feu ...
  • inauguration du nouveau b timent administratif du parti nouvel azerba djan
    Inauguration du nouveau bâtiment administratif du Parti Nouv...
+2
Devise
FOREX
/ 23 Juin, 2018

USD
1.7
 
EUR
1.9745
 
RR
0.0267