Flash info
Zoom
TOP 5

L'ambassadeur de Russie souligne la nécessité de traiter plus sérieusement le règlement du Haut-Karabakh

L'ambassadeur de Russie souligne la nécessité de traiter plus sérieusement le règlement du Haut-Karabakh
L’ambassadeur de Russie en Azerbaïdjan Vladimir Dorokhin a déclaré, mercredi 15 février, qu'il était nécessaire de s'attaquer plus sérieusement au règlement du conflit du Haut-Karabakh.

Les représentants du corps diplomatique et des organisations internationales, accrédités en Azerbaïdjan, ont entamé aujourd’hui une visite à Djodjoug Merdjanly, village de la région de Djabraïl, libéré de l’occupation arménienne. L'ambassadeur de Russie en Azerbaïdjan Vladimir Dorokhin s'est joint à Djodjoug Merdjanly.

 

« Notre visite à ce village est de nature professionnelle, nous obtenons des informations ici, mais d'autre part, il y a des côtés émotionnels ainsi », a souligné l'ambassadeur russe à Djodjoug Merdjanly, rapporte le bureau Karabakh de l'APA.

 

« Nous voyons tout de nos propres yeux et parlons aux gens là par opposition à ce que nous lisons et écoutons », a mentionné Dorokhin, et poursuit en disant qu’il s'agit évidemment d'un autre message soulignant la nécessité de traiter plus sérieusement le règlement du conflit du Haut-Karabakh.

 

« La Russie, en tant que coprésidente du Groupe de Minsk de l'OSCE, fait un excellent travail pour résoudre le conflit et poursuivra ses efforts avec d'autres pays coprésidents », a-t-il martelé.

 

Notons que la visite a été organisée conformément aux instructions données par le président de la République Ilham Aliyev lors de la réunion du 30 janvier consacrée au bilan de la troisième année de la mise en œuvre du Programme d’Etat pour le développement socio-économique des régions dans les années 2014-2018.

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • le ministre azerba djanais de la defense verifie l organisation de la defense sur la ligne de front
    Le ministre azerbaïdjanais de la Défense vérifie l'organisat...
  • la ville de gandja assume son nouveau r le en tant que capitale culturelle de la cei
    La ville de Gandja assume son nouveau rôle en tant que capit...
+2
Devise
FOREX
/ 28 Mars, 2017

USD
1.7201
 
EUR
1.8691
 
RR
0.0303