Le Caucase du Sud est une région compliquée et il y a des tâches difficiles dans cette région. - EXCLUSIVE
APA Azeri Press Agency

Le Caucase du Sud est une région compliquée et il y a des tâches difficiles dans cette région. - EXCLUSIVE

[ 13 Mars 2018 16:02 ]

Le Caucase du Sud est une région compliquée et il y a des tâches difficiles dans cette région.

C’est ce qu’a déclaré le président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE George Tsereteli, tout en répondant à la question sur le rapport final de Kristian Vigenin, qui a récemment démissionné du poste de représentant spécial de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE pour le Caucase du Sud et sur sa nomination à ce poste, rapporte l'APA.

 

Il a noté que Kristian Vigenin a servi comme représentant spécial de l'AP de l'OSCE pour le Caucase du Sud pendant deux ans.

 

« Dans son rapport final, Kristian Vigenin a suggéré de modifier légèrement le modèle associé à la position du représentant spécial, conformément aux réformes prévues dans l'AP de l'OSCE. Actuellement, nous réfléchissons à l'efficacité du travail, à la répartition des forces, des tâches et des portefeuilles entre les vice-présidents et les représentants spéciaux. Cependant, ce n'est qu'une proposition », a mentionné George Tsereteli.

 

Le président de l'AP de l'OSCE a également souligné la nécessité de se concentrer sur la région du Caucase du Sud, le Haut-Karabakh et les régions avoisinantes, ainsi que sur les événements en Géorgie.

 

« Peut-être que dans les prochaines semaines nous déciderons de la nomination d'un représentant spécial », a-t-il poursuit.