Ministre azerbaïdjanais : Notre objectif est de présenter l'Azerbaïdjan comme une nouvelle carrefour logistique
APA Azeri Press Agency

Ministre azerbaïdjanais : Notre objectif est de présenter l'Azerbaïdjan comme une nouvelle carrefour logistique

[ 13 Mars 2018 12:07 ]

Pour la mise en œuvre des projets, une stabilité politique et macroéconomique durable devrait être assurée. L'Azerbaïdjan s'est déjà justifié dans ce domaine », a déclaré le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Elmar Mammadyarov, rapporte l'APA.

Il a fait cette remarque lors de la conférence internationale intitulée « Le rôle des parlements dans le développement de la coopération économique et des relations culturelles au long de la Route de la Soie » qui s’est tenue ce mardi 13 mars à Bakou.

 

« Notre objectif est d'introduire l'Azerbaïdjan en tant que nouveau carrefour logistique, de promouvoir le commerce entre l'Europe et l'Asie. Nous renouvelons la « Route de la Soie » avec de nouveaux instruments. L'Azerbaïdjan fait des grands investissements dans le domaine des transports. Les centres de logistique sont créés, les travaux sont en cours pour simplifier l'investissement et l’environnement d'affaires », a noté Mammadyarov.

 

Selon le chef de la diplomatie, le Groupe de soutien à la Route de la Soie est une initiative importante et prend une part active dans le programme de commerce et de transport de l'OSCE.

 

« La simplification du commerce et le développement des infrastructures ouvriront la voie à une économie forte dans la zone de l'OSCE. Nous devons rendre cette contribution plus inclusive. Le Ministère des Affaires étrangères soutient la création du Groupe de soutien à la Route de la Soie. C'est une plateforme importante dans le domaine des infrastructures régionales et joue un rôle important dans le développement du corridor de transport », a-t-il mentionné.

 

Le ministre a également souligné que l'Azerbaïdjan met en œuvre des projets importants pour développer le secteur non pétrolier.

 

« Nous jouons un rôle important dans la sécurité énergétique de l'Europe. Des travaux sont en cours pour la livraison du gaz azerbaïdjanais au marché européen. Cependant, nous devrions développer l'infrastructure de transport pour le futur développement. L'Azerbaïdjan met en œuvre le projet de voie ferroviaire Bakou-Tbilissi-Kars conjointement avec la Turquie et la Géorgie. Sa capacité annuelle de transport représente 6-7 millions de tonnes. Cet indicateur sera de 17 millions de tonnes à l'avenir. Le développement du commerce et des transports contribuera à la sécurité et au développement de la région. Bien sûr, cela doit être fait dans le respect de l'intégrité territoriale et de la souveraineté. Cela est également reflété dans l'Acte final d'Helsinki », a conclu le ministre.