Mammadyarov : La présence des troupes arméniennes sur nos terres est la principale raison du conflit non réglé
APA Azeri Press Agency

Mammadyarov : La présence des troupes arméniennes sur nos terres est la principale raison du conflit non réglé

[ 09 Février 2018 16:19 ]

« C'est déjà la troisième décennie que l'Arménie, membre du Partenariat oriental, utilise la force contre la souveraineté et l'intégrité territoriale d'un autre Etat membre du Partenariat oriental et maintient le 20 pourcent des territoires internationalement reconnus de l'Azerbaïdjan sous occupation militaire. La présence des troupes arméniennes sur nos terres est la principale raison du conflit non réglé et compromet la paix et la sécurité régionales », a déclaré le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov.

Il a fait ces remarques lors d'une conférence de presse conjointe avec Federica Mogherini, Haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-présidente de la Commission européenne, tenue à l’issue de la 15ème réunion du Conseil de coopération Union européenne-Azerbaïdjan, rapporte l’APA.

 

Selon le ministre, en tant que partie qui cherche à changer le statu quo et à régler rapidement le conflit par des négociations, soutient la position de la communauté internationale sur le règlement du conflit. Le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise a également mentionné que la position de la communauté internationale a été documentée dans de nombreuses résolutions et documents pertinents d'organisations internationales, en particulier dans les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

 

« Conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, il faut assurer le retrait immédiat des forces armées arméniennes des territoires occupés de l'Azerbaïdjan », a-t-il noté.

 

Mammadyarov a également ajouté que les visites d'agents du régime illégal de marionnettes installés dans la région azerbaïdjanaise occupée du Haut-Karabakh dans les pays de l'UE sont très préoccupantes.