Attaque contre Hmeimim : Moscou détecte d’où les drones étaient lancés
APA Azeri Press Agency

Attaque contre Hmeimim : Moscou détecte d’où les drones étaient lancés

[ 10 Janvier 2018 11:03 ]

Le Ministère russe de la Défense a détecté la zone d’où les drones étaient partis attaquer des objectifs militaires russes en Syrie, dans la nuit du 6 janvier, rapporte l’APA citant le Ria Novosti.

Les drones qui avaient attaqué la base militaire russe Hmeimim en Syrie, ont été tirés depuis le sud-ouest de la zone de désescalade d'Idlib, contrôlée par l'« opposition modérée », a annoncé mercredi le journal Krasnaya Zvezda, organe officiel du Ministère russe de la Défense.

 

« Il a été établi que le lancement des drones avait été effectué à partir de la localité de Muazar, située dans la partie sud-ouest de la zone de désescalade d'Idlib contrôlée par les formations armées de l'opposition soit disant modérée », indique le communiqué.

 

Le Ministère russe de la Défense a envoyé des lettres au chef d'état-major turc Hulusi Akar et au chef de l'Organisation nationale turque du renseignement Hakan Fidan.

 

« Les documents soulignent la nécessité pour Ankara de remplir ses obligations portant sur le respect du cessez-le-feu par les forces armées contrôlées et à intensifier le travail de mise en place de postes d'observation dans la zone de désescalade d'Idlib afin d'empêcher des attaques similaires de drones sur tout type d'objectif », a noté le Ministère russe de la Défense.

 

Rappelons que le Ministère russe de la Défense avait déclaré lundi qu'une attaque de drones contre ses bases militaires en Syrie avait été repoussée le 6 janvier. En outre, il a été souligné que les solutions d'ingénierie auxquelles les terroristes avaient eu recours ne pouvaient provenir que d'un pays possédant de hautes capacités technologiques.