Les Azerbaïdjanais du Monde célèbrent la Journée de la Solidarité
APA Azeri Press Agency

Les Azerbaïdjanais du Monde célèbrent la Journée de la Solidarité

[ 31 Décembre 2017 00:01 ]

Les Azerbaïdjanais du Monde célèbrent le 31 décembre la Journée de la Solidarité.

La fête a un rôle primordial à l’établissement des liens avec des compatriotes à l’étranger. Célébré il y a déjà 17 ans, dans plus de 70 Etats, la Journée de la Solidarité est devenue une nécessité morale. Aux derniers temps de l’existence de l’Union Soviétique, les azerbaïdjanais de la République soviétique et de l’Iran ont détruit les lignes frontières sur l’Araz (le fleuve qui sépare l’Iran de l’Azerbaïdjan – NDLR). Les azerbaïdjanais de deux cotés avaient l’intention de s’unir, au contraire des pressions du système totalitaire. Cette tendance a ranimé les compatriotes à l’étranger. La Journée de la Solidarité est un indice symbolique de l’idée de l’union.

 

La Journée de la Solidarité prend sa source de la démolition des lignes frontières entre l’Iran et l’URSS à Nakhitchevan vers la fin de décembre 1989. Le Président à l’époque du Conseil Suprême de Nakhitchevan Heydar Aliyev a décrété le 16 décembre 1991 de célébrer le 31 décembre comme la Journée de la Solidarité des azerbaïdjanais du monde.

 

Elu le président azerbaïdjanais Heydar Aliyev, a décrété en 1993 de célébrer officiellement le 31 décembre comme la Journée de la Solidarité des azerbaïdjanais du monde.