Président azerbaïdjanais : « Le changement de statu quo signifie la libération des terres occupées de l'Azerbaïdjan »
APA Azeri Press Agency

Président azerbaïdjanais : « Le changement de statu quo signifie la libération des terres occupées de l'Azerbaïdjan »

[ 16 Mars 2017 12:16 ]

« Le région du Haut-Karabakh et sept districts adjacents de la République d’Azerbaïdjan sont sous l’occupation de l’Arménie », a indiqué jeudi 16 mars, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, lors de la 5e Forum global de Bakou portant sur le thème « L’avenir des relations internationales : la force et les intérêts ».

Le chef de l'Etat a noté que l'infrastructure entière, les monuments religieux et les lieux de culte ont été détruits dans les territoires azerbaïdjanais occupés.

 

« Ce fait a également été confirmé par deux rapports de la mission d'enquête de l'OSCE. Ce qui s'est passé est le résultat de la politique séparatiste et d'occupation de l'Arménie. Lorsque le conflit a éclaté, la population de l'Azerbaïdjan était près de huit millions de personnes et un million d'entre eux sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées. Par ailleurs, nous avions le plus grand nombre de réfugiés par habitant à ce moment-là. L'économie de l'Azerbaïdjan n'était pas bonne. Plus tard, les conditions de vie de ces personnes se sont significativement améliorées grâce à la croissance économique », a martelé le président Ilham Aliyev.

 

Le président Aliyev a de nouveau mis en évidence les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et d'autres documents internationaux qui exigent le retrait des troupes arméniennes des territoires occupés de l'Azerbaïdjan.

 

« Plus de vingt ans se sont écoulés depuis l'adoption des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Certaines résolutions du Conseil de sécurité sont remplies en quelques heures quand il s'agit de l'Azerbaïdjan. Nous considérons qu'il s'agit d'une approche à double standard », a-t-il mentionné.

 

Le président a également noté que le changement du statu quo signifie la libération des territoires azerbaïdjanais occupés.

 

« Le statu quo du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabakh doit être modifié. Les dirigeants des pays coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE ont maintes fois déclaré que le statu quo devait être modifié. Cela signifie la libération des terres azerbaïdjanaises de l'occupation arménienne », a ajouté M. Aliyev.