Les participants de la conférence internationale intitulée « La solidarité islamique - le défi du temps » ont lancé un appel à la communauté internationale
APA Azeri Press Agency

Les participants de la conférence internationale intitulée « La solidarité islamique - le défi du temps » ont lancé un appel à la communauté internationale

[ 15 Mars 2017 18:16 ]

Un appel à la communauté internationale lancée par les participants de la conférence internationale intitulée « La solidarité islamique - le défi du temps »  a été adoptée.

L’appel note que, dans le cadre de l'« Année de la solidarité islamique », proclamée conformément au décret du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, Bakou a accueilli, mercredi 15 mars, une conférence internationale intitulée « La solidarité islamique - le défi du temps », avec la participation de personnalités politiques, scientifiques et religieuses de la Russie, de la Turquie, de l'Iran, de la Géorgie, de l'Ouzbékistan, du Kirghizistan, du Tadjikistan, de la Biélorussie, de l'Ukraine, ainsi que des chefs de confessions religieuses en Azerbaïdjan, des membres du gouvernement et du parlement, des représentants du corps diplomatique accrédité en Azerbaïdjan.

 

Les participants ont déclaré que le soutien apporté par l'Etat azerbaïdjanais au développement du dialogue interculturel, interreligieux et entre les civilisations, aux idées du multiculturalisme et à l'environnement religieux et culturel mérite d'être loué.

 

« A un moment où l'Est et l'Ouest font face à de fortes contradictions, l'État azerbaïdjanais démontre au monde entier son esprit de pacification, sa culture de diriger le dialogue et les valeurs morales et l'essence progressive de l'Islam », a-t-il été mentionné dans l’appel.

 

Soulignant l'importance des idées du multiculturalisme et de la solidarité islamique dans le monde moderne, les participants à la conférence ont invité la communauté internationale, les hommes d'Etat, les scientifiques et les personnalités religieuses à unir leurs efforts pour prévenir les menaces telles que le radicalisme religieux, la discrimination sectaire, la xénophobie, l'antisémitisme et l'islamophobie.

 

L'appel a également exprimé son soutien à une solution juste et pacifique à tous les conflits, y compris le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabakh, conformément aux normes du droit internationale.