Flash info
Zoom
10:32 29 Novembre
TOP 5

Politologue russe: « Erevan a décidé de rejoindre l'Union douanière après avoir obtenu des garanties de sécurité de la Russie » - PHOTOS

Alexandre Iskandaryan: « Erevan a été contraint de choisir cette voie »

Moscou. Farid Akbarov - APA. « En choisissant l'Union douanière, l'Arménie se déplace vers l'Union eurasienne » a déclaré l'ancien ambassadeur de Russie en Arménie Vyacheslav Kovalenko, lors du débat télévisé Moscou-Erevan « Le processus d'intégration dans l'espace post-soviétique. Choix de l'Arménie », organisé dans l’agence internationale «Ria Novosti ».

 

Selon le correspondant de l'APA à Moscou, il a dit que l’établissement des relations avec l'Union européenne a bloqué la voie de l'Arménie à l'Union eurasienne: « Cette étape de l'Arménie est conforme aux intérêts nationaux de la Russie et de leurs propres intérêts. En rejoignant cette Union, les hommes d'affaires russes vont augmenter les investissements en Arménie et ils auront plus d'occasions d'apprendre gratuitement la langue russe » a-t-il dit.

 

L'ancien ambassadeur a déclaré que la Russie ne veut pas faire obstacle à l'établissement de relations d'Erevan avec Bruxelles: « Moscou souhaitait l’établissement des relations de l’Arménie avec l'Union eurasienne et l'Union européenne. Cependant, comme le rival était si grave, Moscou a pris cette mesure. Je suis sûr que la Russie va tenir toutes ses promesses à l'Arménie ».

 

Le politologue arménien, directeur de l'Institut Caucase Alexandre Iskandaryan a dit que l'intention de Erevan à rejoindre l'Union douanière est une décision purement politique: « La Russie est une garantie de la sécurité de l'Arménie. L'Arménie est un pays très important pour la présence de Moscou dans le Caucase du Sud. Cette décision n'a pas d'avantage économique pour l'Arménie. Contrairement à la Biélorussie, la Russie et le Kazakhstan, qui sont les membres de l'Union douanière, l'économie de l'Arménie n'a pas tellement développée. Ils sont les pays exportateurs, mais l’Arménie n’est pas. L'Arménie n'a pas de frontières avec les Etats de l'Union douanière. Par conséquent, les avantages économiques de l'adhésion à cette organisation sont hors de question » a-t-il martelé.

 

Alexandre Iskandaryan a annoncé que l'Arménie a pris cette décision sous la pression de la Russie: « Moscou a exercé une forte pression sur l'Arménie pour prendre cette décision. Avec cette décision, Erevan a assuré sa sécurité par Moscou. L’Arménie n'avait aucune autre alternative, l’assurance de la sécurité et l'intégrité territoriale est sa seule ligne rouge. Par conséquent, Erevan a été contraint de choisir cette voie ».

 

Alexandre Skakov, chercheur à l'Institut russe des études stratégiques a considéré l’adhésion de Erevan à l'Union douanière, une décision politique. Il a dit que Erevan a décidé de rejoindre l'Union douanière après avoir obtenu des garanties de sécurité de la Russie.

 

Alexandre Markarov, directeur de la branche arménienne de l'Institut des pays de la CEI a déclaré que la décision de l'Arménie à adhérer à l'Union douanière ne donnera aucun avantage économique à Erevan: « Cette décision sert seulement à renforcer les relations politiques et militaires entre la Russie et l'Arménie. Bien sûr, la décision de l'Arménie est liée à assurer sa sécurité de Moscou » a-t-il conclu.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • elmar mammadyarov rencontre son homologue de bosnie herzegovine
    Elmar Mammadyarov rencontre son homologue de Bosnie-Herzégov...
  • bakou accueille une conference internationale sur la religion et le multiculturalisme
    Bakou accueille une conférence internationale sur la religio...
+2
Devise
FOREX
/ 06 Décembre, 2016

USD
1.7339
 
EUR
1.8651
 
RR
0.0271