Flash info
Zoom
TOP 5

Polat Bulbuloghlou : « L'UNESCO a besoin d'une personne forte qui peut résoudre les problèmes de l'organisation »

Polat Bulbuloghlou : « L'UNESCO a besoin d'une personne forte qui peut résoudre les problèmes de l'organisation »
« Tous les candidats au poste de Directeur général de l'UNESCO sont très forts », c’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur de l’Azerbaïdjan en Russie Polat Bulbuloghlou.

Il a noté que la candidature au poste de Directeur général de l'UNESCO est une lutte politique et la lutte des idées, des propositions.

 

« La géopolitique est très importante. Il y a encore cinq mois, nous allons voir comment ça va se passer. Dans tous les cas, nous travaillerons à gagner », a-t-il dit.

 

En ce qui concerne les critiques au sujet de sa connaissance de la langue anglaise, Bulbuloghlou a souligné qu’il parle mieux l'anglais que de nombreux ministres de la culture.

 

« La question de la langue est controversée. 6 langues principales sont disponibles à l'UNESCO comme à l'ONU, dont le russe, que je sais parfaitement cette langue. Il y a eu une exigence sur l'anglais ou le russe, mais je ne parlerai pas de la légitimité de cette affirmation. Quoi qu'il en soit, j’ai répondu à toutes les questions. Je ne sais pas cette langue comme les Anglais. Il y a encore 5 mois, je me prépare encore. C’est une question peu importante. Aujourd'hui, l'UNESCO a besoin d’une personne solide, qui peut offrir de nouvelles idées, des approches et des réformes. J'ai une vaste expérience de la gestion des crises. J'étais ministre de la Culture pendant la période de l'effondrement de l'URSS. Quelques années il n'y avait pas de financement, mais aucun musée ou théâtre n’ont pas fermé ses portes, et nous avons gardé toute l'infrastructure en Azerbaïdjan », a mentionné l’ambassadeur.

 

Le diplomate a également répondu à la question sur les préoccupations de l'Arménie concernant sa nomination au poste de Directeur général de l'UNESCO.

 

« Il y a une l'église arménienne restaurée au centre de Bakou, qu’elle abrite 5000 livres arméniens, qui sont même pas en Arménie elle-même. L'Azerbaïdjan aide à restaurer les monuments du monde chrétien. Malgré tout cela, nos voisins cherchent à rendre la provocation », a insisté Bulbuloghlou.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • le president azerba djanais recoit une delegation du parlement europeen mise jour
    Le président azerbaïdjanais reçoit une délégation du Parleme...
  • presidentielle en iran le president sortant hassan rohani arrive largement en t te
    Présidentielle en Iran : le président sortant, Hassan Rohani...
+2
Devise
FOREX
/ 23 Mai, 2017

USD
1.7023
 
EUR
1.9047
 
RR
0.03