Flash info
Zoom
TOP 5

Ministre italien : « Le projet de gazoduc TAP revêt une importance stratégique pour l’Italie »

Ministre italien : « Le projet de gazoduc TAP revêt une importance stratégique pour l’Italie »
« Le projet de gazoduc Transadriatique (TAP) visant l’acheminement du gaz naturel azerbaïdjanais vers l’Europe revêt une importance stratégique pour l’Italie et la construction du gazoduc se poursuivra », a déclaré Carlo Calenda, ministre italien du Développement économique.

Il a noté que le choix du gazoduc TAP aura un effet positif pour la sécurité de l’approvisionnement, la diversification des sources de gaz, la croissance du nombre de fournisseurs qui sont en concurrence dans les marchés italien et européen et notamment le prix.

 

Le ministre italien a indiqué l’importance de la diversification des sources et des itinéraires.

 

« A présent, l’Italie importe 45 % de gaz russe. Les autres fournisseurs géants sont l’Algérie et la Libye. Ces dernières sont toujours des régions instables. Les accords à long terme avec l’Algérie expireront en 2020. Après cela, l’Italie aurait un déficit de 14 milliards m3 de gaz. De ce point de vue, TAP est un projet crucial », a-t-il expliqué.

 

Pour rappel, le Conseil d’Etat italien a récemment autorisé la construction du gazoduc TAP.

 

A noter que, les bases du gazoduc TAP ont été jetées le 17 mai 2016 à Thessalonique, en Grèce. Quelque 32% des travaux sur le projet ont déjà été effectués.

 

Le gazoduc Transadriatique, long d'environ 871 km (547 km en Grèce, 211 km en Albanie, 105 km sous la mer Adriatique, 8 km en Italie), ayant un diamètre de 48 pouces (38 pouces dans la partie souterraine), se joindra au gazoduc transanatolien (TANAP) à Kipoi, village grec situé à la frontière turco-grecque. Le projet TAP prévoit l'acheminement du gaz extrait du gisement de Chahdeniz-2 vers le Sud de l'Italie, ensuite vers l'Europe de l'Ouest, via la Grèce et l'Albanie en passant à travers la mer Adriatique. La capacité initiale du TAP, qui sera mis en service en 2020, sera de 10 milliards de m3 par an et devrait atteindre au plus tard 20 milliards de m3.

 

Au total, plus de 53 mille tubes seront utilisés dans la construction de ce gazoduc.

 

Les actionnaires du projet TAP sont : BP (20 %), la SOCAR (20 %), Snam (20 %), la Belge Fluxys (19 %), l'Espagnole Enagás (16 %) et la Suisse Axpo (5 %).

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • le president azerba djanais inspecte l etat du premier puits petrolier fore par des moyens industriels au monde
    Le président azerbaïdjanais inspecte l’état du premier puits...
  • le minist re des situations d urgence organise une formation tactique speciale en prevision des jeux islamiques
    Le Ministère des Situations d'Urgence organise une formation...
+2
Devise
FOREX
/ 26 Avril, 2017

USD
1.7025
 
EUR
1.8627
 
RR
0.0304