Flash info
Zoom
TOP 5

Les Azerbaïdjanais protestent contre les atrocités arméniennes devant l'Ambassade d'Arménie à Londres

Après une semaine où des images choquantes montrent le cadavre ensanglanté de Zahra Gouliyeva, âgée de deux ans, les activistes du Cercle Européen d'Azerbaïdjan (TEAS) et les membres de la diaspora azerbaïdjanaise ont posé cinq poupées brisées et sanglantes sur les escaliers de l'Ambassade d’Arménie à Londre.

Le Cercle Européen d'Azerbaïdjan a confié à l’APA que cet acte symbolique s’est organisé afin de protester aux événements du 4 juillet 2017 lorsque deux habitants du village d'Alkhanly du district de Fuzouli - Zahra Gouliyeva, deux ans, et sa grand-mère Sahibé Gouliyeva - ont été tuées par les forces armées arméniennes situées à proximité de la ligne de contact.

 

« Cela viole directement les Conventions de Genève du 12 août 1949 et d'autres accords internationaux qui défendent les droits de la société civile et interdisent le ciblage des civils.

 

Cette dernière atrocité commise par les Arméniens a été condamnée par des politiciens au Royaume-Uni, en France, en Belgique, aux membres du Parlement européen, ainsi qu’à l'ONU, à l'OSCE, à l'OCI  et aux autres organisations internationales.

 

Cette terrible tragédie humanitaire réaffirme la nécessité d'une résolution rapide du conflit du Haut-Karabakh et de mettre en œuvre les quatre résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU adoptées en 1993 demandant le retrait des troupes arméniennes du territoire azerbaïdjanais », a noté TEAS.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • les ministres azerba djanais et hongrois se rencontrent
    Les ministres azerbaïdjanais et hongrois se rencontrent
  • des navires militaires russes arrivent bakou
    Des navires militaires russes arrivent à Bakou
+2
Devise
FOREX
/ 24 Juillet, 2017

USD
1.7012
 
EUR
1.9856
 
RR
0.0286