Flash info
Zoom
TOP 5

Forum Bakou présente une réunion sur « L’avenir de l'Europe »

Une réunion intitulée « L'avenir de l'Europe » s'est tenue ce vendredi 17 mars, sous la modération de Zlatko Lagumdzija, ancien premier ministre de Bosnie-Herzégovine, dans le cadre du 5e Forum global de Bakou.

Le Mladen Ivanić, président de la Présidence collégiale de la République socialiste de Bosnie-Herzégovine, Aleksander Kwasniewski, ancien président de la Pologne, Yves Leterme, l'ancien Premier ministre de la Belgique, Danilo Türk, ancien Président de la Slovénie, Wim Kok, ancien premier ministre des Pays-Bas, Valdis Zatlers, ancien président de la Lettonie, Jan Fischer, ancien premier ministre de la République tchèque, ainsi que Franco Frattini, ancien ministre des affaires étrangères de l'Italie participe au Forum.

 

Mladen Ivanić a noté que la sécurité est la première question pour l'Union européenne.

 

« L'un des problèmes majeurs de l'UE concerne la prise de décision. Je représente un pays des Balkans. Je ne peux pas imaginer notre région sans l'UE qui est comme un parapluie sur notre tête. Je ne pense pas que l'UE cessera d'exister à la suite des problèmes de migration. Il y a deux ans, l'Union était confrontée à des problèmes beaucoup plus graves. En fin de compte, une solution a été trouvée », a-t-il indiqué.

 

Kwasniewski a souligné que l'Europe semble plus animée après les élections tenues aux Pays-Bas.

 

« La démographie et les migrations sont deux problèmes majeurs auxquels l'UE est confrontée. Pour l'UE, la migration est une question d'avenir. Je pense qu'une vacance énorme a été ouverte pour les pays des Balkans après que la Grande-Bretagne a quitté l'UE », a mentionné l’ancien président polonais.

 

Leterme a noté, à son tour, qu'en Europe la différence entre les gauchistes et les droitiers a commencé à disparaître. « 

 

« Nos citoyens veulent vraiment utiliser l'euro et se déplacer librement au sein de l'UE. Je dois noter qu’actuellment le populisme n'a aucune chance de gagner » a-t-il estimé.

 

Danilo Türk croit également que le « Brexit » a créé une chance pour les pays des Balkans.

 

« L'année dernière, la Bosnie-Herzégovine a présenté une demande d'adhésion à l'UE et certains progrès ont déjà été réalisés. D'autres pays balkaniques prendront des mesures à cet égard. Je suis optimiste quant à l'expansion future de l'Union européenne », selon Türk.

 

Wim Kok a insisté que l'euro fera l'objet de discussions au second semestre de cette année.

 

« Le président américain Donald Trump a déclaré que l'Europe est un projet allemand. Cette affirmation est fausse. Le président Trump encourage les autres États membres de l'UE à quitter l'organisation. Je pense que la décision du Royaume-Uni de quitter l'UE n'était pas juste », a-t-il martelé.

 

Selon Valdis Zatlers, la Lettonie est attachée aux valeurs européennes.

 

Jan Fischer et Franco Frattini ont également exprimé leurs opinions sur les questions de sécurité en Europe.

 

A la fin de la réunion, les questions posées ont été répondues par les participants.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • haut karabakh les armes ne se taisent pas sur la ligne de front
    Haut-Karabakh : les armes ne se taisent pas sur la ligne de ...
  • le comite d organisation des ives jeux de la solidarite islamique tient sa reunion finale
    Le Comité d’organisation des IVes Jeux de la solidarité isla...
+2
Devise
FOREX
/ 24 Avril, 2017

USD
1.7022
 
EUR
1.8242
 
RR
0.0303