Flash info
Zoom
TOP 5

Bakou accueille la 7e Conférence ministérielle en marge du « Processus d’Istanbul/Cœur de l’Asie »

La 7ème Conférence ministérielle sur le thème « Sécurité et connectivités économiques vers un cœur de l'Asie renforcé » a entamé ses travaux en marge du « Processus d’Istanbul/Cœur de l’Asie », à Bakou le 1er décembre.

Les présidents de la République d’Azerbaïdjan Ilham Aliyev et de la République islamique d’Afghanistan Mohammad Ashraf Ghani ont participé à la conférence.

 

La conférence a été déclarée ouverte par le ministre afghan des Affaires étrangères Salahuddin Rabbani qui a exprimé sa gratitude à l’Azerbaïdjan pour son hospitalité.

 

Le président de la République d’Azerbaïdjan a pris la parole lors de la conférence.

 

Le président Ilham Aliyev a parlé des processus de développement en Azerbaïdjan, de la coopération internationale de son pays, des projets réalisés dans le domaine économique, ainsi que de l'importance de la ligne ferroviaire Bakou-Tbilissi-Kars, de la participation de de l’Azerbaïdjan aux opérations de maintien de la paix et du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

 

Le chef de l'Etat a parlé des mesures anticorruption prises en Azerbaïdjan, de la création des centres du « Service ASAN » et de la fourniture des services transparents à la population dans les mêmes centres.

 

Ensuite, le président afghan Mohammad Ashraf Ghani a pris la parole. Le président afghan a hautement apprécié la contribution des soldats azerbaïdjanais à l’assurance de la sécurité de son pays. Il a salué le développement économique de l'Azerbaïdjan, la croissance du produit intérieur brut et la mise en œuvre des réformes durables.

 

Le président Mohammad Ashraf Ghani a également remercié les dirigeants et les nations des pays soutenant le « Processus d'Istanbul/Cœur de l'Asie ». Le chef de l'Etat a abordé les travaux effectués par l'Afghanistan dans la lutte contre le terrorisme et les mesures prises pour développer le pays. Il a déclaré que le terrorisme constituait une menace pour la paix et la sécurité internationales. « Malheureusement, certains pays soutiennent le terrorisme. La lutte contre le terrorisme contribue également à la résolution des problèmes dans la région », a-t-il avancé.

 

Pour rappel, le « Processus d'Istanbul/Cœur de l'Asie » était une plateforme régionale importante pour le dialogue politique et la coopération régionale étroite afin de promouvoir la stabilité, la paix et la prospérité au Cœur de l’Asie et d’élargir la liaison de l’Afghanistan avec l’ensemble de la région.

 

Le « Processus d’Istanbul/Cœur de l’Asie » regroupe la République islamique d'Afghanistan, la République d'Azerbaïdjan, la République populaire de Chine, la République de l'Inde, la République islamique d'Iran, la République du Kazakhstan, la République kirghize, la République islamique du Pakistan, la Fédération de Russie, le Royaume d'Arabie saoudite, la République du Tadjikistan, la République de Turquie, le Turkménistan, les Émirats arabes unis et l’Organisation des Nations Unies. L’Azerbaïdjan l’avait rejoint en 2012.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • le cessez le feu viole 128 reprises par les troupes armeniennes
    Le cessez-le-feu violé à 128 reprises par les troupes arméni...
  • heurts jerusalem et en cisjordanie occupee
    Heurts à Jérusalem et en Cisjordanie occupée
+2
Devise
FOREX
/ 17 Décembre, 2017

USD
1.7001
 
EUR
2.0032
 
RR
0.0289