Flash info
Zoom
TOP 5

30 ans se sont écoulés depuis des événements déroulés à Soumgaït

30 ans se sont écoulés depuis des événements déroulés à Soumgaït
Trente ans se sont écoulés depuis des événements déroulés à Soumgaït.

Dans la nuit du 27 au 28 février 1988, les émeutes de masse à Soumgaït ont coûté la vie à 32 personnes - 26 Arméniens et 6 Azerbaïdjanais.

 

Les émeutes ont été orchestrées par les nationalistes arméniens et les provocateurs arméniens qui parlaient l’azerbaïdjanais couramment.

 

Les événements faisaient partie d'un scénario porté par le Comité pour la Sécurité de l'État de l'URSS (KGB) en collaboration avec les Arméniens. Edward Grigorian, qui avait été choisi pour exécuter la provocation à Soumgaït, était également un Arménien qui avait été emprisonné deux fois. Bien qu'Ahmed Ahmedov ait été condamné à la peine capitale comme l'un des auteurs des émeutes, le témoignage oculaire prouve que le criminel était en fait Edward Grigorian.

 

Au cours de la tragédie de Soumgaït, des centaines de familles azerbaïdjanaises ont risqué leur vie en protégeant les troupes arméniennes contre la foule furieuse.

 

Vladimir Krioutchkov, président du KGB, a également confirmé que les émeutes avaient été organisées par Moscou. Soutenus par le Comité, ces groupes ont commis des massacres dans toute la ville et ont causé la mort de 26 Arméniens.

 

Les unités de l'armée qui étaient entrées dans la ville sous le commandement du général Krayev ont été observées les événements de l'extérieur et ne sont intervenues que le 29 février. En conséquence, 6 Azerbaïdjanais ont été tués sous les chenilles des chars, 400 personnes ont été blessées, 200 maisons ont été pillées, 50 installations socio-culturelles ont été détruites et plus de 40 véhicules ont été rendus inutilisables.

 

Presque tous les Arméniens tués étaient ceux qui avaient refusé de transférer de l'argent aux fonds terroristes arméniens. Edward Grigorian a personnellement tué 5 Arméniens, violé 8 femmes arméniennes. Cependant, les organisations arméniennes ont pu sauver Grigorian, qui avait commis de tels crimes, d'être traduits en justice. Grigorian a été condamné à 12 ans d'emprisonnement, mais il a été libéré quelques années plus tard. Mais un autre accusé, l'azerbaïdjanais Ahmed Ahmedov, a été condamné à mort par le tribunal de Moscou. Le verdict a été exécuté.

 

En outre, environ 3 000 citoyens innocents de Soumgaït ont été arrêtés pour les émeutes. Parmi eux, 400 ont été portés à la responsabilité administrative, tandis que des poursuites pénales ont été engagées contre 94 personnes.

 

Aujourd'hui, les Arméniens continuent d'utiliser les événements de Soumgaït à leurs propres fins. Ils essaient de se faire une idée fausse des événements de Soumgaït et de provoquer des sentiments anti-azerbaïdjanais.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • haut karabakh l armee armenienne a viole le cessez le feu 102 reprises
    Haut-Karabakh : L’armée arménienne a violé le cessez-le-feu ...
  • inauguration du nouveau b timent administratif du parti nouvel azerba djan
    Inauguration du nouveau bâtiment administratif du Parti Nouv...
+2
Devise
FOREX
/ 23 Juin, 2018

USD
1.7
 
EUR
1.9745
 
RR
0.0267