Flash info
Zoom
TOP 5

Les tentatives arméniennes de perturber le concert de commémoration de Khojaly à Paris ont été échouées

Malgré l'importance du 26 février 2017 comme date du 25e anniversaire du massacre de Khodjaly, un groupe d'Arméniens extrémistes à Paris a démontré son intransigeance devant une manifestation violente en dehors de l'Église Saint-Roch, la salle de concert à Paris.

Les manifestants ont fait une tentative sérieuse pour assiéger l'église et empêcher les participants d'assister au concert. Une vieille dame qui lutte pour accéder à l'église a été jetée au sol par des voyous arméniens, le Cercle européen d'Azerbaïdjan (TEAS) a confié à l’APA.

 

Bien que les voix arméniennes  aient été audibles avant le début du concert, il a été facilement noyé par la belle musique et les applaudissements enthousiastes du public. Le concert commémorait les victimes du massacre, qui était la plus grave atrocité du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabakh.

 

Au total, plus de 300 personnes, dont Eltchin Amirbayov, ambassadeur d'Azerbaïdjan en France, Anar Karimov, ambassadeur, délégué permanent de la République d'Azerbaïdjan auprès de l'UNESCO et le député Jean-François Mancel, président de l'Association des Amis de l'Azerbaïdjan, ont assisté au concert.

 

Diverses œuvres classiques et contemporaines ont été interprétées par le Quatuor Chagall. Le concert s'est terminé avec le « Khodjaly 613 » de Pierre Thilloy, un poème sonore représentant les horreurs de cette fatale nuit. Il a été présenté par le violoniste azerbaïdjanais Nazrin Rashidova, la clarinette lettonne Anna Gagane, et le Quatuor Chagall.

 

S'exprimant devant le public de 300 personnes, Marie-Laetitia Gourdin, directrice de TEAS France, a souligné que la musique exprime ce qui ne peut être dit et sur quoi il est impossible de rester silencieux.

 

« Alors que le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabakh faisait rage, ceux qui envahissaient la ville de Khodjaly massacraient les habitants de la ville alors qu'ils essayaient d'échapper à l'assaut, abandonnant leurs maisons et leurs possessions. Au total, 613 personnes sont mortes cette nuit - hommes, femmes, enfants et personnes âgées. Dans chaque conflit armé, les civils sont les premières victimes. Cette soirée rendra hommage à travers la musique aux hommes et aux femmes qui ont payé de leur vie et à ceux qui attendent la paix.

 

Malgré l'adoption de quatre résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh, l'Arménie continue à occuper le Haut-Karabakh et sept districts adjacents. Actuellement, près de 20% du territoire azerbaïdjanais est toujours occupé et plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. La soirée a été consacrée à la mémoire des victimes de Khodjaly et des Azerbaïdjanais qui n'ont qu'un seul souhait - de retourner dans leurs maisons et leurs terres.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • les ministres azerba djanais et hongrois se rencontrent
    Les ministres azerbaïdjanais et hongrois se rencontrent
  • des navires militaires russes arrivent bakou
    Des navires militaires russes arrivent à Bakou
+2
Devise
FOREX
/ 25 Juillet, 2017

USD
1.7012
 
EUR
1.9839
 
RR
0.0284