Flash info
Zoom
TOP 5

Les chefs des confessions religieuses en Azerbaïdjan font appel à la communauté internationale

Les chefs des confessions religieuses en Azerbaïdjan ont lancé un appel conjoint aux dirigeants religieux, aux parlements et aux organisations internationales.

L'appel a été signé par Allahchukur Pachazadé, chef du Bureau des Musulmans de Caucase, Alexandre Ichéine, archevêque du diocèse de Bakou et d'Azerbaïdjan de l'Eglise orthodoxe russe, Milikh Yevdayev, chef de la communauté des Juifs de montagnes, et Robert Mobili,chef religieux de la communauté chrétienne albanaise-oudine. Dans leur appel, les chefs religieux exhortent la communauté internationale à donner une évaluation politico-juridique aux actes de génocide perpétrés contre le peuple azerbaïdjanais par l'Arménie.

 

L'appel dit qu'en 1905 et 1918, des extrémistes arméniens ont massacré des dizaines de milliers d'Azerbaïdjanais à Bakou, Nakhitchevan, Karabakh, Chamakhy, Lankaran, Gouba et d'autres régions, détruisant des quartiers résidentiels, des monuments historiques et culturels, des mosquées, des églises et des synagogues.

 

« Dans les années 1920, Zangazur, qui était une terre azerbaïdjanaise historique, a été annexée à l'Arménie sans aucune base. En outre, une autonomie arménienne a été établie au Haut-Karabakh. Entre 1948 et 1953, des centaines de milliers d'Azerbaïdjanais ont été chassés de leurs foyers. C'est ainsi que la République arménienne mono-ethnique a vu le jour sur la terre ancestrale des Azerbaïdjanais. Dans la seconde moitié des années 1980, les nationalistes arméniens ont entamé une nouvelle série d'agression et de nettoyage ethnique contre les Azerbaïdjanais à la suite de pressions exercées par les groupes de pression arméniens sur les dirigeants de l'URSS. Les chauvins arméniens, profitant de la destitution de l'éminent homme d'Etat azerbaïdjanais Heydar Aliyev de la direction de l'URSS, ont réalisé l'expulsion brutale de près de 300 000 Azerbaïdjanais de l'Arménie. Vingt pour cent du territoire azerbaïdjanais - le Haut-Karabakh et sept districts environnants - ont été occupés à la suite d'opérations militaires à grande échelle; plus d'un million d'Azerbaïdjanais ont été expulsés de leurs foyers. Les Arméniens ont commis des actes de vandalisme dans les territoires azerbaïdjanais occupés, détruisant des monuments historiques, religieux, culturels, des sanctuaires et des cimetières », insiste l’appel.

 

Selon les chefs religieux, le génocide perpétré par des extrémistes arméniens dans la ville azerbaïdjanaise de Khodjaly en 1992 a été le point culminant des atrocités qu'ils ont commises.

 

Il est également souligné qu'en 1998, le président azerbaïdjanais Heydar Aliyev a signé un décret déclarant que le 31 mars était la « Journée du génocide des Azerbaïdjanais ».

 

« Ceux qui ne donnent pas une réponse digne aux actes de génocide commis contre les Azerbaïdjanais par les extrémistes arméniens, qui se disent victimes du génocide, devraient savoir que la justice prévaudra tôt ou tard », toujours selon l’appel des chefs des confessions religieuses.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • le president azerba djanais termine sa visite officielle en turquie
    Le président azerbaïdjanais termine sa visite officielle en ...
  • l azerba djan et la turquie signent une serie de documents
    L’Azerbaïdjan et la Turquie signent une série de documents...
+2
Devise
FOREX
/ 26 Avril, 2018

USD
1.7
 
EUR
2.0771
 
RR
0.0276