Flash info
Zoom
TOP 5

Oscars 2018 : le palmarès de la 90e cérémonie

La 90e cérémonie des Oscars a eu lieu dimanche à partir de 17 heures, heure locale, au Dolby Theater, sur Hollywood Boulevard, à Los Angeles.

Le film « La Forme de l’eau » du Mexicain Guillermo del Toro qui a remporté l’Oscar du meilleur film. Del Toro avait déjà gagné celui du meilleur réalisateur. Ce conte fantastique, oscillant entre l’hommage à l’âge d’or d’Hollywood, le thriller et la comédie, était l’un des grands favoris de la soirée. Il partait avec 13 nominations, non loin du record historique.

 

Oscar du meilleur acteur pour son interprétation de Winston Churchill, Gary Oldman s’est illustré dans des rôles très antagoniques au cours de sa carrière. Dans « Les heures sombres » du réalisateur Joe Wright, il incarne, grâce à une impressionnante transformation physique, le Premier ministre britannique au début de la Seconde Guerre mondiale, exhortant au courage un pays menacé par le nazisme.

 

L’actrice américaine Frances McDormand a remporté l’Oscar de la meilleure actrice dans un rôle principal pour le film « 3 Billboards, Les panneaux de la vengeance ». C’est le second Oscar pour la comédienne de 60 ans, qui l’avait déjà emporté dans la même catégorie en 1997 pour son personnage de Marge Gunderson dans « Fargo » des frères Coen.

 

L’Oscar du meilleur second rôle masculin est revenu à Sam Rockwell pour « 3 Billboards, Les panneaux de la vengeance », du Britannique Martin McDonagh. Il a remercié « tous ceux qui ont contribué à ’3 Billboards’, tous ceux qui ont jamais regardé un panneau », et rendu hommage à ses co-stars Woody Harrelson, qui rivalisait avec lui pour le même prix, et Frances McDormand, Oscar de la meilleure actrice.

 

Allison Janney remporte l’Oscar du meilleur second rôle féminin, le premier de sa carrière, grâce à sa participation au film « Moi, Tonya ».

 

Le légendaire cinéaste James Ivory a reçu dimanche à 89 printemps son premier Oscar pour le scénario de « Call Me by Your Name », romance homosexuelle estivale adaptée d’un roman d’André Aciman. C’était sa quatrième nomination aux Oscars et la première en tant que scénariste. Il avait aussi été finaliste pour « Les Vestiges du jour » (1994), « Retour à Howards End » et « Chambre avec vue », qu’il avait réalisés.

 

« Ma règle numéro 1 en tant que scénariste qui adapte un roman est de remercier son auteur. Il a écrit une histoire sur le premier amour, et il est là ce soir », a déclaré sur la scène du Dolby Theater à Hollywood le cinéaste californien qui a marqué le cinéma par sa passion pour l’Inde et ses satires sur les classes sociales.

 

Le compositeur français Alexandre Desplat a décroché cette nuit son deuxième Oscar pour la bande-originale de « La Forme de l’eau », confirmant sa place aux côtés de musiciens français mythiques comme Georges Delerue, Maurice Jarre ou Michel Legrand.

 

Coup de cœur du public, « Coco », qui raconte l’histoire d’un petit garçon poursuivant ses rêves, sur fond de la fête des morts au Mexique, a remporté l’Oscar du meilleur film d’animation. C’est la sixième victoire d’affilée pour le groupe Disney, qui a racheté en 2006 Pixar, vainqueur à trois reprises sur cette série avec « Coco », « Vice Versa » et « Rebelle ».

 

Une amoureuse, née dans un corps d’homme, devant se battre après le décès de son compagnon : avec ce portrait bouleversant dans « Une femme fantastique », le Chilien Sebastian Lelio offre à son pays le deuxième Oscar de son histoire, celui du meilleur film étranger.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • haut karabakh l armee armenienne a viole le cessez le feu 102 reprises
    Haut-Karabakh : L’armée arménienne a violé le cessez-le-feu ...
  • inauguration du nouveau b timent administratif du parti nouvel azerba djan
    Inauguration du nouveau bâtiment administratif du Parti Nouv...
+2
Devise
FOREX
/ 21 Juin, 2018

USD
1.7
 
EUR
1.9671
 
RR
0.0267