Flash info
Zoom
TOP 5

Un conseiller de Trump s'interroge sur les sanctions anti-russes

Un conseiller de Trump s'interroge sur les sanctions anti-russes
L'expulsion de 35 diplomates russes par les Etats-Unis est peut-être disproportionnée, a déclaré aujourd'hui un proche conseiller du président élu, Donald Trump.

Interrogé sur l'ordre donné par Barack Obama d'expulser les diplomates russes, Sean Spicer, futur porte-parole de la présidence américaine, a estimé qu'il fallait s'interroger sur l'ampleur de la réaction américaine.

 

« L'une des questions qui se pose est celle de savoir pourquoi une telle ampleur ? Trente-cinq personnes sont expulsées, deux sites sont fermées. La question est la suivante: cette réaction est-elle proportionnée par rapport aux mesures prises ? Peut-être que oui, peut-être que non, mais il faut y réfléchir », a-t-il dit.

 

Donald Trump a mis en doute samedi la responsabilité de la Russie dans le piratage des réseaux informatiques du Parti démocrate qui est à l'origine de la décision du président américain. Les services américains du renseignement doivent rencontrer sous peu le futur président pour le tenir informé de l'évolution de leur enquête.

lefigaro.fr

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • semaines de la francophonie bakou
    Semaines de la Francophonie à Bakou
  • le ministre azerba djanais de la defense verifie l organisation de la defense sur la ligne de front
    Le ministre azerbaïdjanais de la Défense vérifie l'organisat...
+2
Devise
FOREX
/ 31 Mars, 2017

USD
1.7238
 
EUR
1.8536
 
RR
0.0304