Flash info
Zoom
TOP 5

France : Fusillade dans un lycée à Grasse - MISE À JOUR

France : Fusillade dans un lycée à Grasse - MISE À JOUR
Une fusillade a eu lieu, jeudi 16 mars, au lycée Alexis de Tocqueville à Grasse, une commune provençale En France.

Les forces de l'ordre ont désamorcé un engin explosif composé avec de la poudre noire qui avait été laissé dans l'établissement. Selon les sources locales, l'assaillant est bien un élève de première du lycée Tocqueville. Il avait une arme longue, « probablement un fusil à pompe », avec laquelle il a blessé le proviseur au bras. Les deux autres élèves ont été blessés par des plombs. Les autorités vérifient encore s'il n'y a pas un deuxième individu impliqué.

 

Le président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur a réagi à la fusillade dans un lycée à Grasse en indiquant que l'enquête ne s'oriente « pas du tout sur la voie » du terrorisme.

 

Le proviseur et deux élèves ont été légèrement blessés au cours de cette fusillade, a précisé christian Estrosi, ajoutant qu'un troisième élève  été « très commotionné ». Un suspect, élève de l'établissement, a été interpellé après les faits, selon des sources proches de l'enquête. Selon M. Estrosi, ce jeune homme pourrait souffrir de « problèmes psychologiques ».

 

Toujours selon les informations locales, la fusillade dans un lycée à Grasse aurait fait trois blessés : Julien, un adolescent de 16 ans ; Akram, 17 ans, et le proviseur de l'établissement. Une élève de 18 ans souffrirait également d'un choc émotionnel. Une information confirmée par le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet.

 

Les enquêteurs sont actuellement en train d'examiner les images des cinq caméras de vidéo-surveillance installées aux différents accès de l'établissement. L'objectif est notamment de vérifier si le jeune homme a agit seul ou s'ils étaient plusieurs.

 

Un lycéen de 17 ans a été arrêté, selon des sources policières. Il ne serait pas connu des services de police. Selon les premiers éléments de l'enquête, il semble avoir agît seul. Il aurait un contentieux avec son proviseur. Le jeune homme était armé, d'un fusil, d'un pistolet, d'un revolver et de deux grenades. Les enquêteurs vérifient si elles étaient opérantes ou factices.

lefigaro.fr

 

***

16h40

 

Une fusillade a eu lieu, jeudi 16 mars, au lycée Alexis de Tocqueville à Grasse, une commune provençale En France.

 

Plusieurs personnes, dont le proviseur de l'établissement, ont été légèrement blessées. D'après les informations d'Europe 1, un tireur a été interpellé. Un autre pourrait être en fuite.

 

Sur Twitter, le ministère de l'Intérieur fait état d'un « événement de sécurité publique » et appelle la population à « suivre les consignes des autorités locales ». Les utilisateurs de l'application système d'alerte et d'information des populations (SAIP) ont reçu une « alerte attentat ».

europe1.fR

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • le ministre azerba djanais de la defense verifie l organisation de la defense sur la ligne de front
    Le ministre azerbaïdjanais de la Défense vérifie l'organisat...
  • la ville de gandja assume son nouveau r le en tant que capitale culturelle de la cei
    La ville de Gandja assume son nouveau rôle en tant que capit...
+2
Devise
FOREX
/ 29 Mars, 2017

USD
1.722
 
EUR
1.8623
 
RR
0.0302