Flash info
Zoom
TOP 5

Sergueï Lavrov : « La solution du conflit du Haut-Karabakh doit être abordée par étapes »

Sergueï Lavrov : « La solution du conflit du Haut-Karabakh doit être abordée par étapes »
« Nous attendons cette année des impulsions positives de la part de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie dans le cadre du règlement du conflit du Haut-Karabakh. Il est gratifiant que les réunions des présidents et des ministres aient eu lieu l'année dernière. Des représentants des pays coprésidents ont également participé à ces réunions », a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Il a fait ces remarques lors de la conférence de presse sur les résultats de 2017.

 

Selon le ministre, maintenant l'essentiel est de prendre des mesures supplémentaires pour stabiliser la situation sur la ligne de contact.

 

« Cela facilitera également la transition vers un règlement politique. Résoudre ce problème une fois pour toutes par un document est impossible. Il est nécessaire de résoudre cette questionne étape par étape. Cela montrera ce qui peut être fait maintenant, déterminera les manières dont des discussions supplémentaires sont nécessaires en relation avec le règlement final du conflit et le statut du Haut-Karabakh. Autrement dit, le travail doit être effectué par les parties », a ajouté le chef de la diplomatie.

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • representant de l ue asan et abad sont de tr s bonnes marques d azerba djan
    Représentant de l’UE : ASAN et ABAD sont de très bonnes marq...
  • la premi re vice presidente mehriban aliyeva a recu la delegation du saint si ge
    La première vice-présidente Mehriban Aliyeva a reçu la délég...
+2
Devise
FOREX
/ 19 Février, 2018

USD
1.7001
 
EUR
2.1335
 
RR
0.0302