Flash info
Zoom
TOP 5

MAE azerbaïdjanais : Le ministre arménien des Affaires étrangères a une phobie spéciale contre des pourparlers substantiels

MAE azerbaïdjanais : Le ministre arménien des Affaires étrangères a une phobie spéciale contre des pourparlers substantiels
Le ministre arménien des Affaires étrangères a une phobie spéciale contre les discussions substantielles.

C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du Ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères Hikmet Hajiyev, tout en commentant à la déclaration du ministre arménien des Affaires étrangères Edward Nalbandian, exprimée aujourd'hui à Erevan lors d'une conférence de presse après la rencontre avec le ministre des Affaires étrangères du Luxembourg.

 

Il a noté que le ministre arménien des Affaires étrangères semble être gravement préoccupé par le fait que les négociations sur le règlement du conflit du Haut-Karabakh se poursuivent sur une base concrète depuis l'automne 2017.

 

Selon le diplomate, essayant par tous les moyens, l’Arménie essaie par tous les moyens d'imiter simplement les négociations.

 

« Par ce moyen, l'Arménie cherche à prolonger le processus de négociation et à continuer l'occupation des territoires azerbaïdjanais », a-t-il ajouté.

 

Hikmet Hajiyev a souligné qu’au lieu de mettre fin au fait d'occupation - qui est la principale raison du conflit - et de retirer ses troupes des territoires occupés de l'Azerbaïdjan, les dirigeants politico-militaires de l'Arménie tentent délibérément de détourner l'attention des problèmes techniques et auxiliaires.

 

« C'est un fait historique que l'état d'Arménie a été établi sur les terres azerbaïdjanaises anciennes. Nous recommandons aux dirigeants politico-militaires de l'Arménie de jeter un coup d'œil sur les statistiques du recensement, tenues seulement dans la ville d'Irevan par l'Empire russe au début du 19ème siècle. Le gouvernement arménien, qui vit encore avec le mythe de la « Grande Arménie », trompe son propre peuple à travers diverses légendes, fait des revendications territoriales contre les nations voisines et poursuit une politique d'agression.

 

Pour assurer une paix et une sécurité durables dans la région, le gouvernement arménien doit reconnaître la responsabilité des actes commis contre l'Etat et le peuple azerbaïdjanais, remplir les obligations en vertu de la Charte des Nations Unies, respecter les normes et les principes du droit international et retirer immédiatement, inconditionnellement et complètement ses troupes des territoires occupés de l'Azerbaïdjan, comme indiqué dans les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU », a conclu le porte-parole.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • bakou accueille le forum la mer caspienne et l asie centrale le commerce la logistique le raffinage du petrole et la petrochimie
    Bakou accueille le Forum « La mer Caspienne et l’Asie centra...
  • les forces armees armeniennes continuent de violer le cessez le feu
    Les forces armées arméniennes continuent de violer le cessez...
+2
Devise
FOREX
/ 23 Avril, 2018

USD
1.7
 
EUR
2.0862
 
RR
0.0278