Flash info
Zoom
TOP 5

Le projet de la résolution de l'AP de l’OSCE appelle les côtés du conflit à revenir à la table des négociations

Le projet de la résolution de l'AP de l’OSCE appelle les côtés du conflit à revenir à la table des négociations
La session annuelle de l’Assemblée Parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) se tiendra du 5 au 9 juillet à Minsk.

Une réunion du Comité de l'AP de l'OSCE sur les questions politiques et la sécurité se tiendra le 6 juillet, rapporte l’APA citant le site Web de l'organisation.

 

Le rapport intitulé « Renforcer la confiance mutuelle et la coopération pour la paix et la prospérité dans la région de l'OSCE » préparé par la députée suédoise Margareta Cederfelt et un projet de résolution nouvellement élaboré seront discutés lors de la réunion annuelle.

 

Le rapport et le projet de résolution font également référence au conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabakh, notant que les affrontements d'avril de l’année dernière et les nombreuses violations récentes du cessez-le-feu sur la ligne de contact sont préoccupantes.

 

« L'OSCE, par l'entremise du Groupe de Minsk et de l'ambassadeur Andrzej Kasprzyk représentant personnel du Président en exercice de l’OSCE, devrait utiliser pleinement le potentiel des mécanismes de résolution des conflits, y compris l'Assemblée parlementaire, afin de stabiliser la situation et travailler à un accord de paix global. Nous regrettons le manque de progrès vers le règlement du conflit. Un retour au tableau de négociation de toutes les parties est nécessaire pour éviter d'autres confrontations militaires », souligne le rapport.

 

La session tiendra également les réunions des autres comités.

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • batoumi accueille une reunion tripartite des ministres de la defense azerba djanais turc et georgien
    Batoumi accueille une réunion tripartite des ministres de la...
  • attentat manchester au moins 22 morts devant une salle de concert mise jour
    Attentat à Manchester : au moins 22 morts devant une salle d...
+2
Devise
FOREX
/ 26 Mai, 2017

USD
1.702
 
EUR
1.9062
 
RR
0.03