Flash info
Zoom
TOP 5

Le député azerbaïdjanais critique les diplomates qui ont refusé de rendre visite à Djojoug Mardjanly

Le député azerbaïdjanais critique les diplomates qui ont refusé de rendre visite à Djojoug Mardjanly
« Presque tous les ambassadeurs accrédités en Azerbaïdjan ont visité le village de Djojoug Mardjanly, dans le district de Djabraïl, libéré de l'occupation arménienne », a déclaré Ali Hassanov, vice-premier ministre, président du Comité d’Etat en charge des réfugiés et des personnes déplacées, mercredi 15 février.

Le Comité d’Etat en charge des réfugiés et des personnes déplacées a organisé mercredi un voyage au village libéré de Djojoug Mardjanly, pour les représentants du corps diplomatique et des organisations internationales, accrédités en Azerbaïdjan.

 

« Tous les ambassadeurs sont ici, excepté cinq ou six qui sont absents pour de bonnes raisons. L'ambassadeur américain et le chef du bureau du CICR à Bakou ne sont pas venus. Ils ne sont pas ici, malheureusement », a noté M. Hassanov.

 

« L'ambassadeur des Etats-Unis est dans le pays et le CICR a expliqué qu'ils ne pouvaient pas se joindre à un tel événement en raison de leurs règlements. En fait, ils nous ont demandé à maintes reprises l'autorisation d'aller à la ligne de front. Parfois nous donnions la permission, parfois nous ne le ferions pas. Mais ils ont toujours voulu visiter la ligne de front », a-t-il ajouté.

 

« Le président de l'Azerbaïdjan a simplement voulu montrer aux ambassadeurs et aux organisations étrangères comme le Conseil de l'Europe, l'Union européenne et l'OSCE, ce que les Arméniens avaient fait dans une zone résidentielle sur une période de quatre mois », a martelé vice-premier ministre.

 

Selon lui, cela a également été confirmé par la mission d'enquête de l'OSCE.

 

« Mais il fait la différence si vous le voyez écrit sur le papier ou vous le voyez avec vos propres yeux », a indiqué Hassanov.

 

Notons que la visite a été organisée conformément aux instructions données par le président de la République Ilham Aliyev lors de la réunion du 30 janvier consacrée au bilan de la troisième année de la mise en œuvre du Programme d’Etat pour le développement socio-économique des régions dans les années 2014-2018.

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • heurts jerusalem et en cisjordanie occupee
    Heurts à Jérusalem et en Cisjordanie occupée
  • les troupes armeniennes ne cessent de violer le cessez le feu
    Les troupes arméniennes ne cessent de violer le cessez-le-fe...
+2
Devise
FOREX
/ 11 Décembre, 2017

USD
1.7
 
EUR
1.9995
 
RR
0.0287