Flash info
Zoom
TOP 5

Lavrov : « Dans la déclaration, nous avons affirmé les principes sur la base desquels le conflit du Haut-Karabakh devrait être résolu »

Lavrov : « Dans la déclaration, nous avons affirmé les principes sur la base desquels le conflit du Haut-Karabakh devrait être résolu »
« La déclaration conjointe faite par les chefs de délégation des pays coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE le 7 décembre affirme les principes sur la base desquels le conflit du Haut-Karabakh devrait être réglé », a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères  Sergueï Lavrov.

Il a fait cette remarque lors d'une conférence de presse tenue ce vendredi en marge de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE à Vienne.

 

 

Notons que le 7 décembre, les chefs des délégations des coprésidents de l'OSCE participant à la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE à Vienne, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson et la représentante permanente de la France auprès de l'OSCE Véronique Roger-Lacan ont fait une déclaration.

 

Selon la déclaration les pays coprésidents réaffirment leur position commune dans la mission de médiation pour le règlement pacifique du conflit du Haut-Karabakh sur la base de l'Acte final d'Helsinki et des principes de l'interdiction du recours à la force, d'intégrité territoriale, d'égalité et de droit à l'autodétermination.

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • le president azerba djanais inaugure le b timent administratif et des sous stations electriques du reseau distribution de bakou
    Le président azerbaïdjanais inaugure le bâtiment administrat...
  • le conseil des ministres tient une reunion consacree au bilan du developpement socio economique de l annee 2017 et aux t ches realiser
    Le Conseil des ministres tient une réunion consacrée au bila...
+2
Devise
FOREX
/ 17 Janvier, 2018

USD
1.7001
 
EUR
2.0827
 
RR
0.0301