Flash info
Zoom
TOP 5

L'Association des Amis de l'Azerbaïdjan publie une déclaration sur la provocation meurtrière de l’Arménie à Alkhanly

L'Association des Amis de l'Azerbaïdjan publie une déclaration sur la provocation meurtrière de l’Arménie à Alkhanly
L'Association des Amis de l'Azerbaïdjan a publié une déclaration sur la dernière provocation meurtrière de l’Arménie. Nous présentons le texte intégral de la déclaration ci-dessous :

« L'Association des Amis de l'Azerbaïdjan condamne fermement la dernière provocation militaire meurtrière des forces armées de la République d'Arménie visant la population civile du village d'Alkhanly du district de Fuzouli de l'Azerbaïdjan le 4 juillet dernier et qui a causé la mort de Sahibé Gouliyeva, de sa petite-fille de 2 ans, Zahra Gouliyeva. Une autre civile, Servinaz Gouliyeva a été blessée. Plusieurs infrastructures civiles ont également été endommagées.

 

L'Association se recueille devant les victimes innocentes de cette nouvelle provocation du à l'occupation illégitime des territoires de l'Azerbaïdjan par l'Arménie et apporte tout son soutien aux familles éprouvées comme au peuple azerbaïdjanais.

 

Les attaques directes et intentionnelles de l’Arménie contre la population et les infrastructures civiles constituent la violation grave du droit international et des droits de l’homme, surtout des Conventions de Genève de 1949 et du protocole additionnel 1, ainsi que de la Convention sur les droits de l’enfant et la défense des droits de l’homme.

 

L'AAA regrette que les atermoiements des Etats, engagés notamment dans le groupe de Minsk, maintiennent depuis des années un statu quo injustifié qui ne peut conduire qu'à des affrontements tragiques. Elle souhaite vivement que les Etats concernés réagissent dans les plus brefs délais et imposent le respect des quatre résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU (822, 854, 874 et 884) adoptées en 1993.

 

Elle appelle enfin l'Arménie à prendre conscience qu'elle ne peut durablement maintenir délibérément l'occupation condamnée parce qu'illégale du Haut-Karabakh tout en cherchant à se présenter, contre toute vérité historique, en victime d'un conflit qu'elle a déclenché elle-même ».

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • les ministres azerba djanais et hongrois se rencontrent
    Les ministres azerbaïdjanais et hongrois se rencontrent
  • des navires militaires russes arrivent bakou
    Des navires militaires russes arrivent à Bakou
+2
Devise
FOREX
/ 27 Juillet, 2017

USD
1.701
 
EUR
1.9798
 
RR
0.0284