Flash info
Zoom
TOP 5

Député russe : « La Russie s'oppose à une nouvelle escalade du conflit du Karabakh »

Député russe : « La Russie s'oppose à une nouvelle escalade du conflit du Karabakh »
« La Russie s'oppose certainement à une nouvelle escalade du conflit du Karabakh », Sergueï Jelezniak, député du parti au pouvoir « Russie Unie », membre de la commission de la Douma d'État à propos de la politique d'information, des nouvelles technologies et des médias a confié à l’envoyé de l’APA à Moscou.

Selon Sergueï Jelezniak, la Russie s'est engagée à travailler à un règlement politique du conflit.

 

Bien que le député n'a pas expliqué quel genre de travail a été fait, il a noté que lors des affrontements d’avril l'année dernière, le cessez-le-feu et de mettre fin à l'effusion de sang ont été obtenus grâce aux efforts de la Russie.

 

« Grâce aux efforts de la Russie, un cessez-le-feu a été conclus et l'effusion de sang a été arrêté lors des affrontements d'avril au Haut-Karabakh. Je suis sûr que tous les politiciens sensibles à la fois en Azerbaïdjan et en Arménie comprennent que de tels conflits devraient être résolus par des moyens politiques et humanitaires. Une phase très dangereuse du conflit du Haut-karabakh a été interrompue grâce aux efforts diplomatiques de la Russie. La Russie est devenue une plate-forme pour les dirigeants azerbaïdjanais et arméniens de parvenir à un accord de cessez-le-feu. Je suis sûr qu'en l'absence des efforts de la Russie, les affrontements d'avril auraient laissé plus de morts et de blessés. Ainsi, Moscou exhorte les parties à éviter les affrontements armés », a souligné le député du parti au pouvoir.

 

Interrogé sur les préoccupations de l'Azerbaïdjan concernant de l’établissement du groupe uni de troupes russes et arméniennes, M. Jelezniak a noté que la création de ce groupe était de nature défensive.

 

« Je suis sûr qu'il n'y aura pas besoin de ce groupe, si la Russie et l'Arménie ne font face à aucune attaque. Ainsi, il n'y a aucune raison de s'inquiéter de la création du groupe uni de troupes russes et arméniennes », selon le membre de la commission de la Douma d'État.

 

Le politicien a également commenté les rapports de la livraison des complexes de missiles « Iskander » par la Russie à l'Arménie.

 

« Comme vous le savez, la Russie coopère avec un certain nombre de pays dans le domaine militaire et technique. La Russie bénéficie d'une coopération militaire de haut niveau avec l'Azerbaïdjan et l'Arménie. La coopération militaro-technique de la Russie avec d'autres pays est principalement destinée au développement du complexe militaro-industriel du pays. Tout le monde sait que pas l'arme, mais les gens qui ouvrent le feu. Les armes sont guidées par des personnes », a-t-il martelé, ajoutant que la Russie, dans le cadre de l'Organisation du traité de sécurité collective et d'autres organisations internationales, insiste à rechercher une solution politique à tous les conflits existants.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • les semaines de la francophonie ont touche leur fin
    Les Semaines de la Francophonie ont touché à leur fin
  • haut karabakh les armes ne se taisent pas sur la ligne de front
    Haut-Karabakh : les armes ne se taisent pas sur la ligne de ...
+2
Devise
FOREX
/ 24 Avril, 2017

USD
1.7022
 
EUR
1.8484
 
RR
0.0304