Flash info
Zoom
TOP 5

Artour Rassizadé : « Les affrontements d'avril ont démontré qu’il est possible de libérer les territoires azerbaïdjanais occupés par des moyens militaires »

Artour Rassizadé : « Les affrontements d'avril ont démontré qu’il est possible de libérer les territoires azerbaïdjanais occupés par des moyens militaires »
« Je voudrais souligner le soin et l'attention accordés aux forces armées par le président azerbaïdjanais, le commandant en chef suprême Ilham Aliyev. Aujourd'hui, les armées azerbaïdjanaises peuvent d'accomplir des tâches stratégiques avec des objectifs tactiques grâce aux armes modernes fabriquées localement et exportées », a déclaré le premier ministre azerbaïdjanais Artour Rassizadé, lors de la réunion plénière du Milli Medjlis (Parlement azerbaïdjanais), ce vendredi 17 mars.

Il a noté que les affrontements d'avril sont une page victorieuse de l'histoire militaire de l'Azerbaïdjan.

 

« La réponse décisive donnée à la provocation récente des agresseurs arméniens a montré le haut esprit de combat de l'armée azerbaïdjanaise. Les opérations de combat en avril ont démontré qu'avec les négociations de paix, il est également possible de libérer les territoires azerbaïdjanais occupés par des moyens militaires », a souligné le premier ministre.

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • le president azerba djanais a recu une delegation du conseil de cooperation des etats arabes du golfe mise jour
    Le président azerbaïdjanais a reçu une délégation du Conseil...
  • les chefs des forces armees azerba djanaises georgiennes et turques signent un document conjoint
    Les chefs des forces armées azerbaïdjanaises, géorgiennes et...
+2
Devise
FOREX
/ 19 Octobre, 2017

USD
1.7001
 
EUR
2
 
RR
0.0297