Flash info
Zoom
TOP 5

Ambassadeur français : « Nous soutenons un dialogue régulier plus fréquent entre les présidents de deux pays »

Ambassadeur français : « Nous soutenons un dialogue régulier plus fréquent entre les présidents de deux pays »
C’est ce qu’a déclaré l'Ambassadeur de France en Arménie Jean-François Charpentier, rapporte l'APA.

« Nous soutenons un dialogue régulier plus fréquent entre les hauts fonctionnaires de deux pays. Dans cette perspective, nous ne pouvons qu’exprimer notre satisfaction à l'égard de la réunion entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays. Nous avons déclaré à maintes reprises que ce conflit n'avait aucune solution militaire et qu'il fallait régler par des négociations », a souligné l’Ambassadeur.

 

Selon lui, de telles réunions ne doivent pas se limiter aux entretiens entre les deux ministres des Affaires étrangères, il faut organiser aussi des réunions de chefs des deux pays.

 

« L'impression est que la dernière réunion peut aider à cela et nous devrions travailler activement afin d’organiser des prochaines réunions », a-t-il mentionné.

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • une action en demande de la liberte de dilgam askerov et chahbaz gouliyev a eu lieu devant l ambassade d armenie tbilissi
    Une action en demande de la liberté de Dilgam Askérov et Cha...
  • entretien du president ilham aliyev avec le ministre moldave de l interieur
    Entretien du président Ilham Aliyev avec le ministre moldave...
+2
Devise
FOREX
/ 23 Novembre, 2017

USD
1.7002
 
EUR
1.9963
 
RR
0.0287