Flash info
Zoom
10:00 05 Août
TOP 5

Ambassadeur de France : Les coprésidents n'épargnent aucun effort pour créer des conditions propices à la reprise du discours

Ambassadeur de France : Les coprésidents n'épargnent aucun effort pour créer des conditions propices à la reprise du discours
« Les coprésidents du Groupe de Minsk de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) n'épargnent aucun effort pour créer des conditions propices à la reprise du discours », a déclaré mardi l'ambassadeur de France en Arménie, Jean-François Charpentier, rapporte news.am.

Selon le diplomate français, les médiateurs sont convaincus qu'il n'existe aucune alternative à un règlement pacifique du conflit du Haut-Karabakh.

 

« Il y a eu des pertes non seulement au cours de la brève guerre au début avril 2016, et cette situation ne peut être considérée comme satisfaisante, mais dans ce contexte, il est important de comprendre que la résolution n'est pas entre les mains des intermédiaires. Cela dépend de la volonté politique des parties [à ce conflit] », a souligné Jean-François Charpentier.

 

Le diplomate a ajouté que la France est prête à recevoir les participants à la réunion respective.

 

« De toute façon, le conflit ne sera résolu que paisiblement. Il existe des exemples de conflits qui ont été résolus pacifiquement au XX siècle », a-t-il martelé.

 

Répondant à la remarque que les médiateurs mettent la parité entre les parties à ce conflit, Jean-François Charpentier a dit: « Relisez les déclarations d'une durée de 1,5 an du Groupe de Minsk ; Vous verrez des messages clairs ».

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • une reunion consacree au developpement de la production de vers soie de tabac et de noisettes s est tenue gakh
    Une réunion consacrée au développement de la production de v...
  • deplacement du president azerba djanais gakh
    Déplacement du président azerbaïdjanais à Gakh
+2
Devise
FOREX
/ 19 Août, 2017

USD
1.7008
 
EUR
1.9963
 
RR
0.0287