Flash info
Zoom
TOP 5

Ali Ahmadov : « Le rôle des coprésidents ne devrait pas se limiter seulement aux voyages à la région »

Ali Ahmadov : « Le rôle des coprésidents ne devrait pas se limiter seulement aux voyages à la région »
« Nous avons l'espoir de la prochaine visite des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE dans la région. Ils devraient s'efforcer davantage pour qu'une décision juste soit prise. Leur rôle ne devrait pas se limiter seulement aux voyages à la région », c’est ce qu’a déclaré Ali Ahmadov, vice-Premier ministre, vice-président et secrétaire exécutif du Parti Nouvel Azerbaïdjan.

Il a regretté qu'aucune action décisive n'ait été prise pour résoudre le conflit du Haut-Karabakh malgré le fait que le Groupe Minsk de l'OSCE travaille depuis des années.

 

« Pour être honnête, ils font leur travail de quelque façon. Cependant, aucun travail substantiel n'a été fait pour résoudre le conflit et pour améliorer la vie des réfugiés. Nos terres sont toujours occupées. Les réfugiés et les personnes déplacées ne sont pas retournés dans leur patrie. C'est ce que nous attendons d'eux. Ce conflit a pris trop de temps. Ce délai, à son tour, signifie la poursuite de l'injustice contre notre peuple et, en même temps, une menace accrue pour la sécurité régionale », a insisté le vice-Premier ministre.

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • heurts jerusalem et en cisjordanie occupee
    Heurts à Jérusalem et en Cisjordanie occupée
  • les troupes armeniennes ne cessent de violer le cessez le feu
    Les troupes arméniennes ne cessent de violer le cessez-le-fe...
+2
Devise
FOREX
/ 12 Décembre, 2017

USD
1.7
 
EUR
2.0024
 
RR
0.0287