Flash info
Zoom
TOP 5

Abulfas Garayev : la visite de la mission de l’UNESCO au Haut Karabakh possible après un traité politique Azerbaïdjan-Arménie

Abulfas Garayev : la visite de la mission de l’UNESCO au Haut Karabakh possible après un traité politique Azerbaïdjan-Arménie
Bakou. Ulkar Gassimova – APA. Entretien avec Abulfas Garayev, ministre azerbaîdjanais de culture et de tourisme.

- Les résultats de la compétition « Bakou – capitale de la culture islamique » ?

- Nous avons réussi à prouver l’appartenance de l’Azerbaïdjan à la culture musulmane et le rôle de l’Azerbaïdjan en protection et développement de cette culture. Nous avons prouvé que l’Azerbaïdjan était capable à former une nouvelle société sur la base de la culture islamique. Les conférences internationales organisées dans ce cadre, nous permettent d’informer les participants sur l’histoire et la culture du pays. Les compétitions ont débuté la fin janvier 2009. L’Azerbaïdjan se trouve dans une situation géopolitique où se réunissent différentes cultures. Le festival international de mougam, organisé sous la tutelle de la première dame Mehriban Aliyeva était la compétition la plus importante de cette année.

- Les mosquées sont démolies dans un pays à l’époque quand Bakou a été nommé la capitale de la culture musulmane ?

- Il fait faire tous dans le cadre de la loi. Il faut prendre des mesures nécessaires sur constructions non autorisées. On ne démolie jamais une mosquée, ou une construction autorisée. Les azerbaïdjanais respectent à la religion. J’espère que les événements pareils ne soient pas répétés à l’avenir.

- Pourquoi les visites de la mission de l’UNESCO et du Conseil de l’Europe au Haut Karabakh ne sont pas encore réalisées ?

- Nous l’attendons il y a déjà 3 ans. On l’ajourne toujours sous différentes prétextes. A mon avis, la visite sera possible après un traité politique Azerbaïdjan-Arménie.

- C’est le Ministère qui définit les prix des hôtels ?

- Non, le ministère ne définit pas les prix. Nous définissons simplement les étoiles délivrées à chaque hôtel. Pour gagner plus d’argent, les chefs des hôtels doivent être prêts pour la concurrence. Notre centre d’information coordonne l’activité des hôtels. La réservation on line des hôtels n’est possible que pour 20% des hôtels azerbaîdjanais. Nous ne pouvons pas obliger les hôtels à profiter de ce système. Les agences touristiques sont actives car le nombre des azerbaïdjanais se reposant en dehors du pays dépasse le nombre des touristes étrangers.

- Combien d’hôtel fermés en 2009 ?

- Nous avons déjà publié la liste. Il y avait des hôtels qui fonctionnaient sans autorisation nécessaire. 10 hôtels ont adressé pour obtenir un certificat. 40 hôtels ont été fermés. Nous n’autoriseront jamais aux hôtels ou les normes sanitaires ne sont pas respectées et les gens ne se sentent pas confortables.

- De quelle manière les étoiles sont délivrées aux hôtels ?

- La Commission nationale de la Normalisation a élaboré les critères spéciaux. Cette classification est tout à fait conforme aux normes internationales.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • la reunion des presidents azerba djanais et armenien a eu lieu gen ve
    La réunion des présidents azerbaïdjanais et arménien a eu li...
  • le president bulgare termine sa visite officielle en azerba djan
    Le président bulgare termine sa visite officielle en Azerbaï...
+2
Devise
FOREX
/ 17 Octobre, 2017

USD
1.7003
 
EUR
2.008
 
RR
0.0297