Flash info
Zoom
TOP 5

L'Azerbaïdjan condamne la déclaration de Sargsian sur l'utilisation possible des missiles Iskander

L'Azerbaïdjan condamne la déclaration de Sargsian sur l'utilisation possible des missiles Iskander
Le Ministère azerbaïdjanais de la Défense a répondu à la déclaration faite par président arménien Serge Sargsian.

La déclaration du président arménien Serge Sargsian sur une éventuelle utilisation des missiles tactiques opérationnels Iskander est une étape primitive, destinée au public interne et visant à renforcer l'autorité secouée de sa bande criminelle et à augmenter sa cote préélectorale, le service de presse du Ministère a confié à l’APA.

 

Notons que, le président arménien Sargsian a récemment déclaré que si nécessaire, il donnera l'ordre de frapper avec des missiles Iskander.

 

« L'ennemi doit comprendre que toutes les installations militaires et autres objets stratégiques situés dans les territoires occupés de l'Azerbaïdjan, y compris l'Arménie, sont constamment ciblés par l'armée azerbaïdjanaise », a déclaré le Ministère de la Défense, notant que toute menace de l'Arménie sera supprimée immédiatement et de façon décisive.

 

« A la suite des mesures de rétorsion prises par l'armée azerbaïdjanaise, l'Arménie n'évitera pas les pertes à grande échelle et la destruction, ce qui entraînera des conséquences désastreuses et irréversibles. Avant de faire de telles déclarations irresponsables, les autorités arméniennes devraient réfléchir au sort de la population », martèle le Ministère.

 

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.

 

Une guerre féroce a éclaté entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l'Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l'Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

 

Le Groupe de Minsk de l'OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l'OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l'Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

 

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l'OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

 

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies, l'APCE, l'OSCE, l'OCI et d'autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Autres articles

VİDEO

PHOTO

  • une usine de production des projectiles explosifs des lance grenades inauguree chrivan
    Une usine de production des projectiles explosifs des lance-...
  • le president azerba djanais assiste l ouverture d une cite militaire des troupes interieures chirvan
    Le président azerbaïdjanais assiste à l’ouverture d’une cité...
+2
Devise
FOREX
/ 25 Juin, 2017

USD
1.7022
 
EUR
1.8999
 
RR
0.0285